Tout ce que vous devez savoir sur l’isolation

L'isolation est un procédé qui a pour but d'empêcher la propagation de l'air, de la lumière ou du bruit. L’isolation est généralement réalisée à partir d'un matériau isolant posé sur une couche isolante. La nature de ces deux éléments doit être adaptée à l'usage prévu.                              

De surcroît, il existe différents types d'isolation pour un usage extérieur ou intérieur, dont nous citons : l’isolation thermique, l’isolation phonique, etc.

Dans ce cas, les matériaux utilisés sont choisis en fonction des performances recherchées et du type de support.

De plus, il est important de mentionner que l’isolation est la meilleure manière de faire des économies d’énergie dans votre logement.

Notre maison est, d’ailleurs, responsable en grande partie de notre consommation énergétique globale et l’isolation peut, en effet, réduire cette consommation.

Trop souvent, les pertes thermiques liées au toit sont responsables de déperditions importantes qui se traduisent par une augmentation des factures de chauffage.

La question qui se pose maintenant est la suivante : Quel type d’isolant choisir ?

 

Isolation

1. Le type d’isolation

Choisir le bon type d’isolation va vous permettre de réduire considérablement les déperditions de chaleur et par la même occasion, vos factures d’énergie. En plus de l’amélioration de votre confort thermique, l’isolation va également contribuer à augmenter la qualité et la résistance des matériaux constituant votre toiture.

Il existe, dans cette perspective, différents types d’isolation, qu’il s’agisse de l’isolation du toit ou des murs, à savoir :

1.1. L’isolation thermique intérieure

Simple à mettre en œuvre, elle permet une réduction significative des déperditions énergétiques.

L’isolation thermique intérieure est une technique qui consiste à éviter les pertes de chaleur ou de fraîcheur d’un bâtiment en isolant l’intérieur des murs. De manière concrète, il s’agit d’installer des panneaux isolants (laine de verre, polystyrène, etc.) sur les murs intérieurs.

L'avantage principal est que l’isolation thermique intérieure ne nécessite pas de travaux extérieurs. Elle n’abîme donc ni la façade du bâtiment ni le jardin.

1.2. Isolation thermique extérieure (connue sous l’abréviation ITE)

Cette technique est réalisée sur la face externe du bâtiment. Elle consiste à poser une ossature bois ou métallique sur laquelle sera fixée une ou plusieurs couches d’isolant. Une finition extérieure, comme un crépi, recouvrira le dispositif isolant. Cette technique offre l’une des solutions les plus performantes pour améliorer un bâtiment, en particulier de construction ancienne. En s’attaquant au problème à la source, cette même technique permet d’obtenir des performances énergétiques inégalables.

Cette isolation est considérée généralement comme un ensemble de techniques d’isolation des parois extérieures. Il s’agit d’une solution très efficace pour économiser l’énergie au niveau du chauffage.

Par ailleurs, il existe deux types d’isolation thermique extérieure :

  • La mise en œuvre directement sur la face extérieure du mur,
  • L’isolation thermique extérieure doublée d’un second mur sur des tasseaux et des rails.

 

Cette isolation contient aussi plusieurs avantages à savoir :

  • La régulation des températures intérieures,
  • La limitation des ponts thermiques,
  • L’amélioration de la performance énergétique,
  • La protection contre les infiltrations d’eau,
  • L’amélioration de l’isolation phonique,
  • La préservation de l’aspect architectural de la construction.

Nous espérons que cet article vous a été utile en vous donnant une vue générale sur l’isolation. D’autres articles suivront pour plus de détails.

Retrouvez tous les produits nécessaires à une bonne isolation dans l’une de nos 101 agences : plus d'informations à partir de la page 26 de notre DICOPRO







Retour en haut